Epiphanie : le retour de la lumière

Comme chacun sait, l’Epiphanie est une fête chrétienne célébrant la présentation du Messie au monde, symbolisée par la visite des Rois Mages.

Le mot Epiphanie vient du grec ancien Eπιφάνεια / Epipháneia qui signifie  « manifestation » ou « apparition ». Il a été adopté par l’Eglise chrétienne lorsque les festivités « païennes » de la période hivernale ont été christianisées.

Fêtée dans la plupart des pays le 6 janvier (mais pas toujours : le 19 janvier chez les orthodoxes), ou le premier dimanche après Noël, cette fête plonge ses racines dans des pratiques bien plus anciennes découlant du solstice d’hiver (21 ou 22 décembre).

Coiffe du Soleil et de la Lune, détail, 2021



Le solstice d’hiver est le jour le plus court de l’année, le moment de la domination de Saturne, de l’obscurité et du froid. En même temps, c’est le départ d’un nouveau cycle puisque les jours rallongent.

L’angoisse de l’extinction de la lumière coexiste avec l’espoir d’un renouveau…

Saturne, Perspective du mythe, détail, 2017


Peu de traces subsistent des célébrations autour du retour de la lumière, surtout avant l’Antiquité gréco-romaine. Cependant, elles existent.

Le site de Newgrange en Irlande est un témoignage archéologique de ce culte ancien :

Le jour du solstice d’hiver, les rayons du soleil suivent un long couloir avant de pénétrer dans une chambre funéraire située au centre d’un grand tumulus. Les parois du couloir et de la chambre sont sculptées de motifs en spirales et de disques solaires évoquant la nouvelle lumière. L’événement est magique et spectaculaire : la lumière solaire vient frapper le fond du cairn. Un phénomène qui aurait été visiblement fait de manière intentionnelle par les bâtisseurs de l’époque et qui ne dure que 17 minutes.

De nos jours, une loterie est organisée chaque année pour permettre à quelques chanceux de pénétrer à l’intérieur de la tombe pour assister à l’événement magique. Plusieurs milliers de personnes peuvent également se rassembler autour du tumulus. Pour découvrir ce site, cliquez ici.

Malheureusement pour la deuxième année consécutive, le tirage de la loterie a été annulé. En effet la chambre reste actuellement fermée au public en raison des restrictions sanitaires…

Le retour de la lumière, 2021

Et la galette alors ?

La galette symbolise le soleil, par sa forme ronde et sa couleur dorée…On doit cette tradition aux Romains qui, à l’occasion de la fête des Saturnales au moment du solstice d’hiver, partageaient un gâteau dans lequel était cachée une vraie fève, symbole de la nature qui allait bientôt repartir. Les Saturnales permettaient de faire d’un esclave un maître, et d’un maître un esclave. L’esclave qui trouvait la fève dans sa galette devenait maître et non pas roi. On doit également aux Romains, la tradition de l’enfant qui passe sous la table, pour distribuer les parts en toute innocence.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous pour recevoir mon actualité (expos et ateliers) ainsi que les derniers articles du blog.

Nous ne spammons pas ! Votre adresse mail ne sera jamais revendue ou transmise à des tiers.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress Cookie Plugin by Real Cookie Banner